L’apparition du “jeu de lumière”

De l'histoire d'une lampe à la vie du premier chenillard on fait le point et voyons ensemble en 5 minutes comment le jeu de lumière est apparu…
L'apparition du jeu de lumière

Tout d’abord parlons un peu d’histoires :
Saviez-vous qu’il existe une lampe à filament qui a une histoire éternelle ? Elle est apparue en 1901 dans une caserne de pompiers en Californie…

Cette ampoule munit d’un filament en carbone et allumé depuis toutes ces années, il lui reste une puissance de 4, watts sur les 60 watts initiaux, nous devons cette invention à monsieur Adolphe Alexandre Chaillet de la région parisienne.

N’était ce pas un signe que cette ampoule éternelle fut allumé dans une caserne là où le premier jeu de lumière et né…
“Le gyrophare”

Vous avez 2 minutes à m’accorder ? Parlons en des effets !

jeu de lumière
Gyrophare

Quel effet a le gyrophare sur nous, vous le savez au fond, cette simple ampoule qui tourne à l’aide d’un moteur sur lequel est accroché à un réflecteur empêchant d’un côté de laisser passer la lumière et de l’autre côté d’amplifier la puissance de l’ampoule, ( rouge pour les pompiers, Bleu pour les gendarmes et orange dans l’agriculture)

chacune de ces couleurs nous indique un certain danger plus ou moins important mais dans tous les cas quand on en croise sur la route, la première chose que nous ressentons, c’est un sentiment de détresse.


Avec cet article vous devriez commencer à comprendre l’importance jeux de lumière dans une soirée dansante …

Le tout premier jeu de lumière.
Dans les années 40 après guerre,. La musique la plus répandue et surtout la plus festive était le musette, nos aînés s’amuser et danser sur une valse, une marche, un tango, le grand paso-doble et tout cela avec la lumière de la salle allumée tout simplement.

Quelques années plus tard le premier effet lumineux est apparu, le spot avec une couche d’huile coloré a permis d’avoir dans un premier temps les couleurs primaires, vous les connaissez bien sûr : le rouge, le vert et le bleu.
Nous avons enfin plus couper les lumières de la salle et mettre en route ses spots, certains éclairer les murs d’autres le plafond et d’autres de couleur claire, le centre de la piste.

Étape par étape les choses ont évolué, nous avons avec le temps des spots de toutes les couleurs, afin de rendre un effet optimal.
Dans les années 60-70 le chenillard était prisé par les discothèques, nos spots était donc contraint à des phases, il s’allumer et s’éteignait très souvent, ce système apporte un bel effet de mouvement, tout en conservant constamment un éclairage moderne.

Spot Chenillard
Boule à facettes

Dans les années 70-80, il y a eu de nouvelles apparitions les plus célèbres sûrement : Ronde accrochée au centre de la salle à un moteur rotatif avec quelques centaines de petits miroirs vous l’aurez deviné… La boule à facettes, cet objet complémentaire des spots, est indémodable. On en trouve encore dans pas mal de discothèques.



Mais ce n’est pas le seul complément arrivé sur le marché, la musique ayant changé, je vous parle là donc des Forbans, Claude François, les Beatles etc…
Le style de musique change et la demande en effet lumineux évolue les spots avez des ampoules blanche avec une feuille de gélatine pour changer la couleur.
Le chenillard, fonctionne au son de la musique, beaucoup de nouveau effets lumineux ont fait leur apparition avec des spots accroché à un moteur tournant celui-ci s’appelait l’araignée, incluant quatre à dix lampes tournant dans le sens des aiguilles d’une montre.

Dans les années 80-90, les moteurs et les miroirs on était le support le plus important de l’évolution du jeu de lumière.
Les effets devenait de plus en plus impressionnant les déclenché chez l’être humain certains hormones, mais malheureusement pas toujours les bons. C’est aussi pour cela qu’il y avait pas mal de bagarre en fin de soirée, le stroboscope n’y était pas pour rien.

De ce fait dans les années 90-2000, les effets lumineux sont devenus des jeux de lumière n’étant plus simplement une lampe met un ensemble avec un moteur est-ce une petite platine que l’on appelle, un gobo (il s’agit d’une roue en ferraille avec des dessins gravés, la lumière passant à travers en direction de la loupe du jeu de lumière forme le dessin que l’on voit sur le mur)

C’est dessin représentatif son bien plus apaisant et nous donne toujours cette sensation d’ambiance nous encourageant à user nos chaussures sur la piste de danse.

Qu’en est-il du jeu de lumière aujourd’hui ?

Depuis les années 2000 la progression est constante. Il y a eu les laser et les jeux de lumière robotisé. Ces jeux de lumière robotisé nous ramène simplement une bonne soixantaine d’années en arrière avec la simplicité du projecteur.
Sa grande différence c’est le nombre de moteur qui le font fonctionner. Il peut il y en avoir jusqu’à 5 pour un seul jeu de lumière

La lyre

Son nom ? La lyre !

Ce projecteur robotisé est à l’unité complètement inutile, le minimum d’utilisation et de deux cependant dans les concerts est sale de spectacle on peut les compter par centaines. Et là tout prends son sens son effet est spectaculaire !
Mais financièrement même en location cela et très coûteux.

Puis enfin début des années 2000 la LED s’est commercialisée vers 2010 et devient accessible à tous. Les premiers jeux de lumière à LED projeter des points ce n’était pas fou. Mais très vite sont arrivées des LED plus puissantes de 10 à 100 watts pour intégrer nos jeux Scéniques.

Et c’est là que tout a pris forme, les lasers, les jeux du type disco, des Lumières plus moderne, et surtout moins agressive pour la rétine.

L’évolution a permis aussi d’intégrer ce que l’on appelle un contrôleur DMX.

(Le DMX permet de contrôler les jeux de lumière grasse à une interface sur un ordinateur ou un téléphone et dans le monde professionnel une console light numérique)

Le tout étant de plus en plus compacte, les fournisseurs arrivent maintenant à proposer des jeux de lumière allant jusqu’à 3 effets en 1 ! Le célèbre SWARM5-FX

Disco, laser et strobocope

La led / le DMX


Pour une petite soirée entre amis, ou avec votre famille pour un anniversaire, un baptême, en mariage si vous voulez de l’effet il va falloir prendre un technicien de lumière.